RECHERCHE PAR VÉHICULE

Pourquoi K&N produit-il les meilleurs filtres à air du monde?



  • Flux d’air optimisé, filtration exceptionnelle
  • Conçus pour de meilleures accélérations et une 
    puissance accrue
  • Lavables et réutilisables 
  • 80 000 kilomètres sans nettoyage, en fonction de la conduite 
  • Garantie restreinte sur 1,6 millions de kilomètres
  • Économique, un filtre à air K&N vivra aussi longtemps que votre véhicule 
  • Travaille avec des fabricants d'équipement électronique pour le secteur de l'automobile 
  • Écophiles, les filtres à air réutilisables K&N contribuent à la réduction du volume des filtres à air jetables qui finissent dans les décharges du monde

NOUS PRENONS LES FILTRES À AIR AU SÉRIEUX !

Nous fabriquons depuis plus de 30 ans des filtres à air soignés n’ayant rien à voir avec les filtres traditionnels jetables. Nos filtres à air sont conçus pour réaliser un flux d’air optimal pratiquement sans restrictions tout en maintenant un niveau exceptionnellement élevé de filtration pour garantir une durée de vie prolongée du moteur. Le secret de notre succès réside dans les caractéristiques uniques de notre produit de filtration élaboré il y a de nombreuses années par K&N dans la poussière, la sueur et les larmes du motocross de compétition dans le désert. Notre seul objectif était alors de gagner des courses et nous avons découvert une technologie de filtration basée sur la gaze de coton chirurgical qui devint très populaire (l’histoire selon laquelle les premiers filtres K&N auraient été confectionnés à partir des pansements imbibés de sang d’un pilote laissé pour mort dans le désert de Las Vegas n’est d’ailleurs qu’une pure légende). Les filtres à air K&N se composent de six couches de gaze de coton disposées entre deux mailles en aluminium. Ce matériau est alors plissé et imbibé d’huile pour augmenter sa capacité de filtration et ses performances générales. Le résultat est un filtre à air conçu pour de meilleures accélérations et une puissance accrue.

LE DERNIER FILTRE À AIR DONT VOTRE VÉHICULE AURA BESOIN !

Nous donnons sur nos filtres une garantie pour 1,6 million de kilomètres. Comment est-ce possible ? Tout simplement parce que nos filtres sont conçus pour durer aussi longtemps que votre moteur. Nous n’utilisons que des matériaux de qualité supérieure, sans faire de compromis. Tous les 80 000 kilomètres, nous recommandons de nettoyer le filtre, de l’huiler et de le remettre en place. Il fonctionnera de nouveau comme s’il était neuf. 

Ce que vous devez savoir sur les filtres à air

Nous pensons que la fonction primaire d’un filtre à air et de permettre à la fois un flux d’air optimal et une protection maximale contre les impuretés. Nos filtres sont conçus dans le but de ne provoquer qu’une restriction minimale de l’admission de l’air et de créer un flux d’air optimal dans le moteur. Dans la grande majorité des cas, un flux d’air plus important permettra de meilleures performances du moteur en matière de puissance et d’accélération. Les avantages d’un flux d’air maximal sur les performances sont claires, convaincantes et prouvées. C’est la raison pour laquelle de nombreux pilotes professionnels souhaitent piloter sans filtre à air plutôt que qu’avec un filtre à air jetable. Ils sont en effet à la recherche de cette puissance supplémentaire et de cette meilleure accélération qui leur fera gagner la course.

Nos filtres sont conçus pour éliminer de façon optimale toute pollution pouvant perturber votre moteur tout en permettant un flux d’air optimal. La capacité d’un filtre à air à protéger un moteur est généralement mesurée par le moyen d’une procédure de test élaborée par la Society of Automotive Engineers et connue sous le nom de procédure SAE J726. Nous soumettons un de nos modèles de filtres à cette procédure en utilisant de la « Course Test Dust » (poussière pour test en série), qui comprend des particules de moins de 5,5 microns à 176 microns. À titre de référence, un cheveu humain mesure à peu près 50 microns. Le résultat de la procédure susmentionnée est exprimé par un chiffre spécifique de capacité de filtration de l’air. Ce chiffre représente le pourcentage de poussière de test retenu par le filtre et donc n’étant pas rentré dans le moteur. Notre but est de concevoir un filtre permettant un flux d’air optimal tout en ayant une capacité de filtration générale de 98 %.

Tous les filtres à air étant différents, le flux d’air spécifique et la capacité générale de filtration variera en fonction du filtre. Toutefois, vous pouvez être certain que chaque filtre que nous vendons a été conçu pour un flux d’air optimal et une protection parfaite de votre moteur. 

Le flux d’air et la protection contre les impuretés sont deux facteurs critiques pour les performances d’un moteur et le consommateur devrait toujours juger un filtre en fonction de ces deux critères. Il est très facile de créer un filtre à air permettant un flux d’air élevé si l’on réduit sa capacité de filtration jusqu’à un niveau inacceptable. Le « look » d’un filtre K&N étant devenu très populaire, beaucoup de fabricants offrent des filtres qui copient ce « look ». Bien que l’imitation soit considérée comme une forme de flatterie, nos propres tests ont démontré que beaucoup de ces copies s’avèrent avoir une capacité de filtration très faible.

Quelle est l’importance du flux d’air ?

Le flux d’air fait en bref toute la différence ! Pour simplifier, un moteur est en fait une pompe à air. Plus la quantité d’air pénétrant dans le moteur est importante, plus le processus de combustion sera performant, augmentant la puissance (chevaux vapeur) et améliorant l’accélération (couple). Les chevaux vapeurs sont une mesure de la puissance maximale du moteur tandis que le couple mesure la rapidité de l’accélération, les reprises.

Le Filtercharger® de K&N a été conçu pour augmenter les performances du moteur à la fois en termes de puissance et de reprises en réduisant la restriction du flux d’air. 

Maintenir un flux d’air optimal et sans restrictions devient un problème lorsque cet air doit passer à travers un filtre. Le niveau de résistance de l’air varie en fonction de la taille, de la surface et des composants physiques du filtre. Notre filtre à gaze de coton chirurgical permet un flux d’air bien supérieur durant toute la vie du filtre tout en maintenant d’excellents niveaux de filtration pour prolonger la durée de vie de votre moteur. 

Quelques mots sur les exigences en matière de filtration

Lorsqu’il s’agit de filtres à air, certaines questions sont plus épineuses que la simple identification des exigences en matière de rétention des impuretés. La plupart des manuels livrés avec les véhicules n’abordent pas ces questions. En fait, les fabricants de filtres publiant des informations sur la capacité de filtration de leurs produits sont peu nombreux. Cela contraste fortement avec les filtres à huile ou à carburant, pour lesquels des informations relativement détaillées sont données en matière d’exigences et de capacité de filtration. Des études ont montré que la plus grande partie de l’usure d’un moteur était causée par des particules de 10 à 20 microns. Les filtres K&N, comme la plupart des filtres jetables de bonne qualité, retiennent parfaitement ces particules. 

Pour garantir que nos filtres à air offrent un niveau élevé de protection contre les impuretés, nous les testons régulièrement selon la procédure mentionnée plus haut. Ces tests montrent que les filtres à air K&N ont une capacité de filtration moyenne allant de 97 à 98 %, certains de nos modèles ayant même atteint 99 %. Le fait que la capacité de filtration de nos produits arrive à atteindre 99 % tout en garantissant un flux d’air élevé est la preuve de la qualité et de l’efficacité de notre concept à base de base de coton imprégnée. 

Il nous arrive de voir des « nouveaux » filtres à air lancés sur le marché et prétendant réaliser des performances améliorées en matière de rétention d’impuretés. La plupart du temps, plutôt que d’indiquer le chiffre spécifique de capacité issu des tests (le pourcentage de rétention), le fabricant veut dire en parlant d’une capacité de rétention améliorée que le filtre pourra retenir davantage d’impuretés avant de devoir être remplacé. Les filtres K&N, comme vous le savez, n’ont jamais besoin d’être remplacés et ne demandent qu’à être nettoyés et huilés avant d’être réutilisés. 

Nous encourageons les consommateurs à s’approfondir sur la question et à examiner la capacité de filtration d’un filtre avant de l’acheter. Les tests que nous avons réalisés ont révélé de grandes différences en matière de capacité de filtration. Nous avons été surpris de constater que certains filtres à air jetables en papier n’avaient qu’une capacité moyenne de filtration de 93 %. Nous espérons avoir fourni suffisamment d’informations pour que le consommateur achète un filtre à air K&N en toute connaissance de cause.

NE JETEZ PLUS VOTRE FILTRE!

NE JETEZ PLUS VOTRE FILTRE! 
Un filtre K&N vivra aussi longtemps que votre véhicule. Sur la base de 240 000
kilomètres et en changeant un filtre jetable tous les 24 000 kilomètres, vous 
devriez acheter, remplacer et jeter dix filtres conventionnels.


Filtration 101 – Un fractionnement plus approfondi 

La plupart des gens croient que les filtres à air fonctionnent selon le principe « oui-non », c’est-à-dire en laissant passer ou en arrêtant les impuretés, les particules plus grandes que l’ouverture dans le matériau du filtre étant capturées et les plus petites pouvant traverser le filtre. C’est effectivement le principe du filtre en papier sec et c’est la raison pour laquelle ces filtres limitent tant le flux d’air. Pour être efficace, ce filtre doit avoir des ouvertures très réduites. 

La gaze de coton huilé utilisée dans les filtres K&N fonctionne de façon entièrement différente. La façon dont un filtre élimine les particules d’impuretés du flux d’air repose sur des principes scientifiques. Le premier de ces principes est connu sous le nom d’interception et s’applique aux particules portées par le flux d’air. Le flux d’air prendra toujours le chemin le plus court et circulera entre les fibres du filtre. Certaines particules entreront alors en contact avec le bord de ces fibres et seront capturées et retenues par l’huile ou l’agent collant dans le filtre. 

Un autre principe est connu sous le nom d’impaction et concerne essentiellement les particules plus grandes ou plus lourdes. L’impaction survient lorsque l’inertie ou le mouvement des particules les fait dévier du flux d’air. En d’autres termes, les particules lourdes ne suivent pas le parcours du flux d’air entre les fibres du filtre mais se jettent directement dans le matériau du filtre et sont capturées.

Mais le principe le plus important dans notre cas est celui de la diffusion, qui obéit aux lois de la physique régissant le mouvement des particules microscopiques d’impuretés. Ces petites particules sont fortement influencées par les forces du flux d’air telles que les changements de vitesse et de pression, les turbulences causées par d’autres particules et l’interaction avec les molécules d’air. Ces facteurs rendent le mouvement de ces particules aléatoire et chaotique. Les particules ne suivent alors plus le flux d’air et leur mouvement irrégulier les fait entrer en contact avec les fibres du filtre. Ce phénomène permet à un filtre à air de capturer des particules beaucoup plus fines que les ouvertures dans le matériau du filtre. En outre, la façon dont ces impuretés s’accumulent sur un filtre K&N est très différente. Un filtre en papier présente une accumulation d’impuretés uniquement sur la surface du matériau. Le filtre K&N, 
par contre, présente une accumulation d’impuretés « en profondeur ». Les différentes couches de fibre de coton permettent de nombreux niveaux de rétention des impuretés. Cette caractéristique permet aux filtres K&N de retenir beaucoup plus d’impuretés au centimètre carré qu’un filtre normal en papier. C’est en faisant usage de ces principes que K&N a pu concevoir un filtre permettant de laisser passer beaucoup d’air tout en filtrant de façon très performante.

Résultats de tests en laboratoire indépendant

Pour vérifier si nos filtres maintiennent les niveaux de filtration nécessaires à la protection de votre moteur, nous faisons tester un échantillon de nos filtres à air par un laboratoire indépendant. La procédure de test utilisée, nommée SAE J726, a été établie par la Society of Automotive Engineers (qui est censée tout savoir).

Papier contre K&N

Le filtre à air K&N est plus complexe que les filtres jetables traditionnels en papier. Notre concept unique est basé sur plusieurs couches de gaze de coton huilé qui capturent les particules en suspension dans l’air. Ces particules adhèrent aux fibres du filtre et deviennent en fait une partie du matériau de ce filtre. Ce processus, connu sous le nom « d’accumulation en profondeur », permet au matériau du filtre à air K&N de retenir beaucoup plus d’impuretés au centimètre carré que les filtres en papier. La gaze de coton est prise en sandwich dans un grillage en aluminium plissé. Les plis augmentent la surface du filtre, ce qui permet d’espacer davantage les opérations de maintenance. La surface de filtration obtenue grâce aux plis est beaucoup plus importante que celle créée par un élément plat tel que la mousse. 

Les particules collectées sur la surface d’un élément de filtre K&N n’influencent que très peu le flux d’air durant la vie utile du filtre parce qu’elles ne provoquent aucune obstruction de petits trous. Les particules sont arrêtées par des couches de fibres de coton entrecroisées et maintenues en suspension par l’huile. Lorsque le filtre commence à accumuler des impuretés, une nouvelle forme de filtration commence à avoir lieu parce que l’air doit passer en premier lieu à travers les particules capturées en surface. Cela signifie que le filtre K&N continue de permettre un flux d’air optimal tout au long de sa durée de vie tandis qu’il accumule les impuretés. 

Lavable et réutilisable

Tous nos filtres à air sont lavables et réutilisables. Ils peuvent être nettoyés et huilés jusqu’à 25 fois avec nos kits d’entretien K&N avant d’être réinstallés dans la plupart des cas de circulation en ville et sur route, le nettoyage du filtre ne sera pas nécessaire avant 80 000 kilomètres. Nous avons effectivement entendu dire que certains de nos clients ne nettoient leur filtre K&N que tous les 160 000 kilomètres sans avoir de problèmes, mais nous pensons qu’il est préférable de procéder à cet entretien tous les 80 000 kilomètres afin de ne rien perdre des performances en matière de flux d’air.

Remplacement des filtres d’origine

Nous fabriquons des filtres à air de rechange adaptés à la plupart des véhicules actuellement en circulation. Ces filtres sont destinés à remplacer le filtre à air livré en série avec votre véhicule. Ils sont adaptés à la boîte à air d’origine et sont conçus pour y être bien serrés sans laisser de fuites d’air. Ces filtres sont fabriqués à partir du même matériau que celui utilisé pour nos filtres dans la compétition automobile et amélioreront quelque peu les performances de votre conduite. Nos filtres de rechange bénéficient de notre «Million Mile Limited Warranty » (garantie restreinte pour 1,6 million de kilomètres).

Nos filtres à air de rechange sont lavables, réutilisables et peuvent être utilisés dans toutes les conditions de conduite. L’eau n’affectera pas leurs performances et, correctement nettoyés, leur durée de vie sera égale à celle de votre véhicule. Et, bien entendu, ils permettent un flux d’air optimal, ce qui a une grande influence sur les performances ! Nos filtres de rechange ont été conçus pour une amélioration de 4 % de la puissance et des reprises. Le gain en performances varie d’un véhicule à l’autre en fonction de la conception du système d’admission d’air dont il est équipé. Plus le filtre à air en papier d’origine réduira le flux d’air, plus le gain potentiel en performances sera important lorsque vous passerez au filtre K&N.

Au-delà du filtre et de la boîte à air d’origine

Se penchant sur le problème suivant de restriction du flux d’air, les ingénieurs de K&N ont examiné la boîte à air du véhicule (le boîtier du filtre à air) et tous les tuyaux ou conduites la reliant au moteur. Étant donné que l’air doit en premier lieu traverser ce système avant d’arriver au carburateur ou au boîtier de l’accélérateur, la taille et la forme du système influencent fortement le flux d’air. L’air, tout comme l’eau, n’aime pas les virages et ne réagit pas bien lorsqu’il est confronté à une obstruction telle par exemple qu’un coude dans un tuyau ou une chicane. Souvent, la boîte à air et /ou les tuyaux et conduites qui entrent dans la composition du système de filtration d’air sont tout aussi restrictifs que l’élément de filtre en papier d’origine. Dans les cas extrêmes, la boîte à air et/ou le système d’admission d’air constituent la principale source de restriction. L’admission d’air dans la boîte à air en est un bon exemple. Dans beaucoup de cas, cette ouverture ne fait que la moitié de la section de l’admission du boîtier de l’accélérateur ou du carburateur. Imaginez que vous deviez courir un marathon en respirant par une paille. Un cylindre d’assainissement d’air monté en usine sur un boîtier d’accélérateur ou un carburateur est un autre exemple. Le plus souvent, ces boîtiers cylindriques sont coupés de l’air extérieur. Le moteur doit alors respirer par un tube fixé sur la périphérie du boîtier. Ce tube est parfois alimenté par tout un réseau de tuyaux et ouïes de ventilation. Pour nous attaquer directement au problème, nous avons introduit une gamme de kits d’admission d’air dont les plus populaires sont les Performance Kits 57i et 57i Gen2. Ces kits remplacent à la fois la boîte à air et la restriction. Les modèles varient en fonction de l’application spécifique, chaque kit étant conçu pour s’adapter à un type, modèle et année de construction de véhicule. Les Performance Kits se composent d’un filtre de 360 degrés augmentant la surface pour améliorer le flux d’air.

Tout-terrain et racing

Un élément de filtre à air devient une police d’assurance lorsqu’il est utilisé en tout-terrain. Les pilotes font volontiers le sacrifice d’un moteur extrêmement onéreux lorsqu’il s’agit d’avoir une chance de gagner, mais, pour gagner, encore faut-il passer la ligne d’arrivée. Si le moteur ingurgite trop d’impuretés et de poussière, il risque de rendre l’âme dans les pires conditions avant de passer la ligne d’arrivée. 

Vous pourriez penser que ce type d’application serait parfait pour un filtre en papier jetable et bon marché. Mais vous devez vous souvenir que, dans une compétition, un peu de puissance supplémentaire peut faire la différence entre le vainqueur et le second. Le filtre à air devient alors un élément important dans l’optimisation de l’ensemble des performances. 

Les filtres à air K&N ont été conçus pour assurer une restriction minimale bien après que les filtres en papier aient commencé d’étouffer le moteur. Nous avons même effectué des tests sur banc de la roue arrière et ces tests ont montré que l’utilisation d’un filtre à air K&N peut se traduire par une plus grande puissance et une meilleure accélération que sans filtre à air. C’est la raison pour laquelle la plupart des pilotes tout-terrain ou sur circuit optent pour les filtres K&N. 

Pour s’approfondir encore plus sur ce point, un filtre K&N correctement dimensionné permettrait de finir une course hypothétique de 24 heures hors-route avec un surplus de chlorofluorométhane. Un filtre jetable équivalent, par contre, devrait probablement être remplacé par un nouvel élément afin de garantir une alimentation en air suffisante pour que le moteur puisse terminer la course. Un filtre K&N fournira une excellente filtration sans sacrifier de flux d’air durant une période plus prolongée et cette performance a une grande valeur en compétition.

Racing 

On peut considérer qu’une route pavée ou un circuit ovale est une zone où l’air est propre. Après tout, combien d’impuretés et de particules pourraient-elles être en suspension au-dessus d’un circuit asphalté ?

Si l’on souscrivait à cette théorie, un pilote sur route pourrait alors choisir de supprimer le filtre à air afin d’augmenter le volume d’admission libre d’air. Si l’on vérifiait toutefois cette théorie en utilisant un filtre placé dans un boîtier ventilé, on se rendrait compte qu’il ne s’agit que d’un mythe. Le filtre et le boîtier capturent des particules soulevées par les autres bolides en pleine bataille pour la victoire. Les impuretés, petites pierres et particules de caoutchouc projetées par les pneus en compound souple des voitures de course se retrouvent déjà dans le boîtier après quelques tours de circuit. À la vue de la quantité de déchets projetés au cours d’une course normale, peu de pilotes ou propriétaires continueraient d’exposer leurs précieux moteurs à de l’air non filtré.

Partout où cela est possible, les passionnés de la puissance devraient installer un filtre K&N 360 degré ouvert. Un filtre conique ou rond correctement dimensionné permettra un flux d’air pratiquement sans restriction. Et, comme nous l’avons appris, fournir à un moteur tout l’air dont il a besoin permet d’améliorer ses performances. À grande vitesse, un filtre K&N guidera l’air en ligne droite, évitant les turbulences.

Les pipes propulsives droites posent par exemple un problème unique. Exposées à l’air extérieur, ces pipes subissent un phénomène qui affecte leurs performances à grande vitesse. Nous faisons allusion aux pipes et cols d’admission d’air qui dépassent du capot et se prolongent dans le flux d’air de sorte que la direction de l’air qui glisse le long de la voiture est perpendiculaire à la longueur du tube.

L’air passant à grande vitesse sur ces pipes crée des turbulences à l’intérieur de l’ouverture. À très grande vitesse, l’air à tendance à créer un vide partiel à l’intérieur du tube, ce qui est contre-productif pour le flux d’air. Ce phénomène affecte également les carburateurs ouverts. Plus la voiture va vite, plus le problème est grave. Le vide créé par le moteur tente d’attirer 

l’air dans les cylindres et l’air passant à grande vitesse au-dessus de l’ouverture des pipes crée une résistance. 

La réversion constitue un autre problème. Dans le monde de l’automobile, la réversion est l’inversion, durant quelques dixièmes de seconde, de la direction de l’air dans l’admission, phénomène causé par une pique de pression s’échappant du cylindre dans le passage d’admission durant le croisement des soupapes.

La réversion provoque des ondes de choc à l’intérieur des tubes, qui sortent à l’extrémité du tube à fréquence variable en fonction de la vitesse du moteur. Il a également été prouvé que ces ondes de choc provoquent des interférences entre elles lorsque les pipes sont très rapprochées les unes des autres. L’installation d’un filtre à flux d’air libre au sommet de chaque pipe ou sur le col d’admission d’air du carburateur permet d’éliminer ce problème. Comment ? La solution est facile à expliquer. Le filtre crée une chambre de répartition au-dessus de l’ouverture. L’air pénétrant dans le filtre est ralenti, assaini et réorienté en ligne droite. Le filtre devient alors une source permanente d’air calme et propre. Les ondes de choc se dissipent à l’intérieur de cette chambre de répartition sans provoquer d’interférence avec celles émises par la pipe voisine. 

Choix du filtre

Si l’objectif est d’atteindre une puissance maximale, la taille et la forme du filtre à air revêtent une importance capitale. 
Voyons tout d’abord la forme. Lors de l’installation d’un filtre conventionnel rond au-dessus du moteur, carburateur, injection centrale de carburant ou injection de carburant dans le boîtier de l’accélérateur, nous avons découvert que les filtres plats de grand diamètre laissaient passer plus d’air que les filtres hauts de diamètre réduit. Par exemple, un filtre de 25 cm de diamètre et de 5 cm d’épaisseur laisse passer plus d’air qu’un filtre de 12 cm de diamètre et 10 cm d’épaisseur. Partout où cela est possible, l’épaisseur du filtre doit représenter 20 à 25 % de son diamètre. La forme du filtre est moins importante si l’application demande un montage du filtre éloigné, ce qui est le cas pour de nombreux modèles récents de moteurs à injection. De façon générale, ces véhicules seront équipés d’un filtre à panneau plat ou d’un filtre conique ou cylindrique avec une bride de fixation conçue pour un montage à l’extrémité du tuyau d’admission. 

Durée de vie utile

Un Filtercharger® de K&N peut être lavé jusqu’à 25 fois avant d’être considéré comme étant devenu inutilisable. Même si le filtre ne montre pas de signe extérieur de détérioration, il doit être remplacé après 25 lavages. Un nombre excessif de lavages ferait disparaître les petits fils de coton qui s’entrecroisent dans les ouvertures et de petites particules pourraient alors traverser le filtre.


Garantie restreinte

Tous les filtres K&N bénéficient de notre fameuse garantie restreinte d’un million et demi de kilomètres. Vous pouvez consulter notre site Internet pour les détails relatifs à la garantie sur les filtres.

Huilage excessif 

Veillez à ne pas huiler excessivement les éléments lors des opérations de maintenance du filtre K&N. Outre le fait que cela ferait obstacle au flux d’air, un excès d’huile pourrait pénétrer dans le système d’admission et se déposer sur des capteurs électroniques, affectant leur fonctionnement. Ne saturez jamais le filtre. Si de l’huile s’écoule du filtre, lavez-le et recommencez l’opération. N’utilisez que de l’huile K&N. Par exemple, un filtre E-1500 a 596 centimètres carrés de surface demandant 50 centimètres cubes d’huile. Suivez à cet effet les instructions livrées avec votre filtre ou consultez les instructions qui se trouvent au dos de cette brochure.

Ajustement et finitions

Lorsque vous installez un filtre K&N, vérifiez le bon état de tous les joints statiques, brides et raccordements. Vérifiez la surface de jointure du filtre. N’installez pas le filtre si le joint présente des signes de détérioration ou de d’endommagement. Assurez-vous qu’il n’y ait pas de fissure dans la boîte à air, en particulier aux jointures et aux coins. De tels défauts pourraient provoquer des fuites autour du filtre. Vérifiez également le bon ajustement du filtre dans la boîte à air. Une boîte à air en plastic peut se déformer avec l’âge ou sous l’effet de la chaleur. Appliquez une fine couche de graisse à filtre sur les deux faces du joint à chaque fois que vous installez le filtre. Une impression dans la graisse indiquera que le joint est positif. Vérifiez toutes les conduites ou tuyaux connectés à la boîte à air ainsi que les tuyaux adjacents conduisant au moteur. La présence d’huile de moteur soufflée dans la boîte à air fera rétrécir le filtre qui risquera alors de perdre son étanchéité. Éliminez toute poussière ou impureté dans la boîte à air à l’aide d’un chiffon légèrement humide en veillant à ce que rien ne pénètre dans l’admission d’air pendant que le filtre est retiré. Ne mettez jamais le moteur en marche lorsque le filtre n’est pas installé. N’utilisez que du nettoyant de filtre à air K&N pour nettoyer le filtre. Les autres produits de nettoyage pourraient endommager la structure du coton du filtre et/ou le joint en caoutchouc. Assurez-vous qu’il n’y ait pas de fils cassés, d’entailles ou de déchirures sur l’extérieur du matériau du filtre. N’utilisez aucun élément présentant des signes d’usure. Utilisez la graisse imperméable K&N sur la surface du joint qui est en contact avec la boîte à air. N’utilisez pas de graisse imperméable sur les types de joints qui s’enclenchent. Les filtres particulièrement difficiles à installer seront livrés avec une fiche technique expliquant la procédure d’installation à suivre. Conservez cette fiche technique dans le véhicule afin de pouvoir la consulter à chaque fois que le filtre est retiré. Il est très important que le filtre soit correctement installé. Le filtre peut être positionné dans la base ou dans le couvercle, c’est à vous de choisir la méthode rendant l’installation plus aisée. N’exercez pas de force excessive sur le filtre lors de son installation.

Résumé

Nous livrons des milliers de références, y compris des pièces de rechange, des filtres universels qui s’enclenchent et des systèmes d’admission d’air, notre objectif étant de fournir des produits de qualité optimale à des prix compétitifs. Un Filtercharger® de K&N sera le dernier filtre que vous aurez à acheter pour votre véhicule, camion, autocaravane, moto, véhicules tout-terrain, bateau ou scooter nautique. Garanti.